Chien âgé, comment prévenir les maladies ?

Que les maladies soient infectieuses ou provoquées par l’âge avancé du chien, il est préférable d’agir en amont plutôt que d’attendre que les désordres organiques soient irrémédiables. Chez le vieux chien tout évolue plus vite, et la prévention est donc indispensable.

Emmener son chien chez le vétérinaire

Arrivé à un certain âge, il est impératif d’emmener régulièrement son chien chez le vétérinaire pour contrôler son état de santé et diagnostiquer au plus vite la moindre affection émergente. Une prise de sang régulière permet d’évaluer la sénescence des différents organes et de la compenser au mieux, même si le vieillissement est inévitable.

Une bonne prophylaxie médicale

Tout ce travail de prévention doit bien sûr être accompagné de toutes les vaccinations et vermifugations d’usage, sans oublier les traitements antiparasitaires externes (puces, tiques, etc). Car ce sont des sources d’éventuelles maladies que le vieux chien aura bien du mal à contrer.

Un maître vigilant

Naturellement, quand le chien est âgé, la vigilance doit être accrue. Le maître doit se soucier rapidement de tout changement de comportement alimentaire, de l’abreuvement, des selles, des urines, de la démarche, etc. Toute suspicion de changement chez le chien doit être perçue comme une alerte pour une visite chez le vétérinaire le plus rapidement possible.

Les points importants que le maître doit surveiller

Sans se préoccuper pour autant que les mouvements du chien âgé sont plus lents et qu’il mange moins, il y a tout de même un certain nombre de choses à surveiller…

Le poil et la peau

Un pelage d’un chien, même âgé, doit être brillant et de texture habituelle. Il ne doit pas y avoir de zones sans poils. La peau ne doit pas dégager de mauvaise odeur, ni présenter de pellicules.

Les yeux

Sans surveillance de l’intégrité et du bon fonctionnement des yeux du chien âgé, des maladies oculaires graves peuvent survenir et provoquer une cécité partielle ou totale irréversible.

Les oreilles

Les chiens aux oreilles tombantes sont fréquemment atteints d’otites, même lorsqu’ils sont dans la fleur de l’âge. Il est donc important de regarder dans le conduit auditif s’il y a trop de cérumen qui macère, ainsi que des rougeurs dues à des infections. Un chien qui se gratte beaucoup les oreilles a sans doutes un problème à ce niveau.

La gueule

Quand un chien a une dent « pourrie », il faut la faire retirer pour ne pas risquer une infection grave. La gencive doit être rose et le tartre absent. L’haleine également, ne doit pas être mauvaise. Un chien qui a du mal à mâcher est un signe qu’il ressent une douleur.

Les pattes

Les griffes du chien âgé sont généralement plus longues puisqu’il fait beaucoup moins d’exercice. Il faut donc les couper pour éviter le panaris. En touchant les coussinets, en écartant les doigts, le chien ne doit ressentir aucune douleur non plus.

Avec toutes ces petites surveillances régulières, le maître élimine facilement toute une série de maladies. Le chien est ainsi moins fragilisé. Vous trouverez également de nombreux conseils et informations sur le chien âgé sur Blogcanin.com, le blog spécialisé dans le domaine canin.

Separator image Publié dans Chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *