Comment Vos Animaux De Compagnie Vivent-Ils Le Froid?

 

C’est l’hiver, les flocons commencent à tomber, il commence à faire froid.

Toutefois, s’est-on posé la question pour nos animaux de compagnie? Car nous ne possédons par tous de grand Husky Malamut taillés pour le froid! En effet, ils y sont plus ou moins sensibles selon leur mode de vie et leurs espèce!

Tout d’abord, il faut savoir que la sensibilité au froid n’est pas la même pour votre chiot ou chaton que votre chien ou chat, les plus jeunes y seront les plus sensibles.

Qu’est ce qui génère dont cette différence de sensibilité?

Tout d’abord, leur taille: les animaux de petite taille sont plus vulnérabilisés par le froid que les plus grands.

Mais également, leur poids: les plus enveloppés seront les mieux protégés.

Et enfin, leur masse et leur qualité de poil. Un bouledogue français sera plus sensible au froid qu’un husky, ou un chat egyptien y sera bien + sensible qu’un persan.

Doit-on obligatoirement parler de manteaux ? Pas nécessairement, certains animaux ne les supportent pas et plus particulièrement les chats. En revanche, cela peut-être plus confortable pour un chien de petite taille tel qu’un chihuahua ou un chien à poils courts pour effectuer des ballades un peu longues.

Pour les petits chiens, on privilégiera les manteaux doublés en polaire.

Les coussinets sont très sensibles et prendront très rapidement le froid vu qu’ils y seront les 1er exposés. N’hésitez pas à les nettoyer à l’eau chaude (sauf pour les chats ne supportant pas l’eau) en rentrant chez vous et appliquer une pommade de façon à hydrater les tissus (idem pour les chats) et à éviter les coupures. Ces pommades et crèmes pour coussinets abimés sont trouvables chez votre vétérinaire

Alors, que doit-on protéger en priorité?

Pour les chiens, il s’agira d’abord de protéger leur ventre ou la masse de poils est moins dense et des oreilles des chats qui sont susceptibles de quasiment geler, ces derniers, intrépides, n’hésitant pas à sortir par tout temps.

Votre animal de compagnie peut sortir bien sur mais veillez à évaluer la durée des ballades en fonction de son poids, de son pelage et de sa corpulence. Le vent, la neige et la pluie sont des facteurs qui accélèrent la perte de froid.

Un refroidissement conséquent de votre animal de compagnie peut générer une diarrhée, un rhume ou une quinte de toux.

Vous vous demandez comment voir qu’il a froid? C’est très simple,ses réactions seront les mêmes que les votres (tremblements, fatigue…). Veillez à ne pas les laisser dehors trop longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *