Aperçu sur les caractéristiques du cheval de race Selle français

Les passionnés de chevaux et du sport d’équitation se heurtent à quelques difficultés dès qu’il s’agit de choisir leur monture. En effet, il faut bien réfléchir avant de concrétiser le désir d’achat d’un cheval. Cet article traite plus particulièrement le Selle français, une race de cheval qui pourra plaire à tous. Tour d’horizon sur le sujet.

    1. Quelles sont les caractéristiques d’un cheval de race Selle français ?

Comme toute autre chose, il faut savoir prendre son temps avant d’acheter un cheval de race Selle français. Pour la petite histoire, cette race d’équidés est une fusion de toutes les races de chevaux demi-sang française en une seule : l’anglo-normand, le charolais, le cheval des Dombes, le vendéen, etc. En ce qui concerne les traits caractéristiques de la monture, il faut dire qu’il n’existe pas de standard propre ou presque. Sa taille varie entre 1,55 m et 1,80m. Ce modèle de cheval est athlétique, puissant et harmonieux.

L’encolure est bien attachée, et la tête est douce. La croupe allongée et musclée ainsi que le dois droit lui confèrent une puissance inégalable pour le saut d’obstacle ou le CSO par exemple. La robe, quant à elle, est majoritairement alezane et baie. Quelques rares chevaux possèdent une robe crème et pie, mais les balzanes sont les plus fréquentes. Côté caractère, cela peut varier d’un cheval à l’autre, en raison de la diversité de ses origines. La plupart du temps, ce type de race de cheval n’a jamais été sélectionné pour son mental. Il a toujours été choisi pour son modèle et ses qualités sportives.

    1. Quelques conseils pour bien choisir sa monture

Après avoir fait un petit tour sur les caractéristiques d’un Selle français, il sera beaucoup plus facile de choisir son cheval. Pour l’achat de son compagnon de vie, la personne peut consulter un site d’annonce de cheval à vendre, comme chevalannonce.com. Elle trouvera facilement un cheval adapté à son niveau et à son budget. Bien sûr, elle doit avant tout définir l’usage de l’animal. Par exemple, si le cavalier souhaite participer à un CSO, un cheval de 10 ans est le type de cheval adapté à un niveau amateur.

Ces sites d’annonce proposent ce genre de monture pour développer le potentiel de l’amateur élite. Si la chance est de son côté, il aura droit à un cheval expressif et attachant. Ce type de modèle est généralement débourré dans ses six ans. De plus, il est facile à dresser et s’adapte très bien à l’espace extérieur. D’autres modèles âgés de quatre ans conviendraient également à un cavalier amateur, ou à ceux qui souhaitent en faire un usage à but lucratif. Ses montures peuvent vivre au pré tout au long de l’année. En cas de doute, les conseils d’un connaisseur sont vivement recommandés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *