À savoir avant d’adopter un animal

Chaque année, à l’arrivée des vacances, les centres de la SPA débordent d’animaux abandonnés retrouvés sur le bord des routes. C’est un véritable fléau et les chiffres ne baissent pas malgré les campagnes de sensibilisation auprès du public. Avoir un animal domestique est une charge très importante. Ce n’est pas un jouet et il est important de savoir certaines choses avant d’en adopter un.

Être propriétaire d’un animal, cela coûte cher

C’est la première des raisons de l’abandon d’un animal, son coût. Malheureusement, si certains n’hésitent pas à dépenser de véritables petites fortunes pour acheter un chien, un chat ou un oiseau de race, ils sont en revanche beaucoup moins enclins à régler les factures chez les vétérinaires. Adopter, cela coûte cher, car il faut investir dans la nourriture, l’habitat, le puçage, les vaccins et éventuellement la stérilisation. Très rapidement, les propriétaires peu scrupuleux préfèrent abandonner l’animal. Aujourd’hui pourtant, il existe des solutions très simples en adhérant à une mutuelle pour chien ou pour chat.

Un animal prend beaucoup de place

S’ils occupent une place privilégiée dans notre cœur ou dans une vie de famille, ils prennent beaucoup d’espace dans la maison. Avant d’adopter, il est important de savoir ce qu’il deviendra une fois adulte. Certaines races de chien, de chat grandissent beaucoup et nécessitent beaucoup d’espace pour se défouler. À défaut, ils peuvent développer des troubles du comportement. Ce n’est pas seulement le cas des chiens, mais cela peut aussi arriver avec un chat ou un perroquet. De plus, nos meilleurs amis font beaucoup de bêtises. Ils sont curieux et cherchent à tout retourner. Beaucoup de futurs propriétaires ne sont pas prêts à sacrifier leur mobilier, leurs chaussures, ni le repas du dimanche pour quelques secondes d’inattention.

Un animal s’attache à vous

Dans une vie, avoir un compagnon à plumes ou à poils apporte beaucoup de joie dans une maison. Certains animaux s’attachent tout particulièrement à leurs maîtres. S’ils sont abandonnés, certains peuvent se sentir tellement tristes qu’ils peuvent se laisser mourir, s’ils ne retrouvent pas un autre maître rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *