Quels risques représente l’obésité pour un chat ?

À partir du moment où le poids de votre chat excède de 40% son poids naturel et idéal, on peut parler d’obésité. Des facteurs comme l’âge, la castration, le sexe ou encore le manque d’exercice peuvent mener à terme à une obésité dangereuse chez l’animal.

Un handicap au quotidien

Si votre animal souffre d’obésité, cela peut avoir des conséquences néfastes sur son quotidien, sous forme d’engrenage. L’arthrose peut faire son apparition très rapidement et empêcher votre chat de se toiletter correctement. Il est donc conseillé de régulier au plus vite son alimentation en lui achetant un distributeur de nourriture automatique.

Ce manque d’hygiène va entrainer des problèmes cutanés parfois sévères, comme l’acné du chat. Une certaine sensibilité cutanée va apparaître, le moindre écart dans la nourriture pourra conduire à des plaques rouges et des pertes de poils.

Par ailleurs, son poids va empêcher votre animal de se déplacer pour aller uriner, faisant apparaître des infections urinaires à répétition, voire un éclatement de la vessie dans les cas les plus graves.

Un risque accru face aux maladies

Avec l’âge, nos amis à quatre pattes sont plus sensibles aux maladies cardiovasculaires et respiratoires. Cette sensibilité est augmentée par l’obésité, car le rythme cardiaque et la respiration se trouvent accélérés et peuvent entrainer l’apparition d’une maladie comme le cancer.

Par ailleurs, les infections buccales ont tendance à se multiplier, il n’est pas rare de voir des dents se déchausser. Or, un chat avec de mauvaises dents a tendance à manger des choses molles et pas forcément bonnes pour sa santé.

La lipidose hépatique est une maladie récurrente chez le chat obèse, elle consiste en une surcharge de lipides au niveau du foie. Un vétérinaire pourra la diagnostiquer après avoir effectué différents tests. Normalement, cela est fait dès que le chat montre des problèmes d’obésité afin de devancer d’éventuels soucis de santé.

Enfin, bien souvent, les chats obèses souffrent de diabète sucré, qui correspondait au diabète de type 2 chez l’homme. Le risque est encore une fois mortel à plus ou moins long terme.

Une espérance de vie réduite

Les vétérinaires peuvent rencontrer des difficultés à effectuer un examen clinique complet sur un chat qui est obèse à cause de la masse graisseuse qui a tendance à dissimuler les tumeurs et autres maladies potentiellement mortelles. De plus, dans le cas où une maladie est détectée et qu’une opération se révèle nécessaire, l’anesthésie en elle-même devient dangereuse puisque votre animal pourrait ne pas la supporter et donc, ne pas se réveiller.

Enfin, les maladies évoquée plus tôt se révèlent très souvent mortelles à plus ou moins long terme, votre animal n’ayant pas un système immunitaire capable de les combattre efficacement. C’est malheureusement un cercle vicieux qui s’installe lorsque votre chat souffre d’obésité et seule une perte de poids pourra l’aider

Separator image Publié dans Chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *